Dans ma valise de char, j’ai….

 

Même s’il fait encore doux, l’hiver approche tranquillement pas vite. Je me suis donc dit que faire le ménage de ma voiture serait une bonne idée. Ce n’est pas que j’y traine une seconde maison, mais j’y traine un kit de survie d’été, comme certain on un kit de survie d’hiver. Moi, j’ai les deux et novembre est un bon mois pour faire le changement de kit.

J’ai vite appris qu’en habitant en Gaspésie, il faut toujours avoir certains éléments dans sa voiture afin d’affronter les imprévus de la saison chaude. Pour ma part, j’ai toujours des bâtons de marche et une paire de souliers de sport. Je ne sais jamais quand j’aurai envie de faire une randonnée non prévue ou tout simplement d’aller marcher après le travail. Étant donné que l’accès à la plage est très facile ici, j’ai pris comme habitude de toujours avoir un maillot de bain et une serviette de plage dans ma voiture. Combien de fois, avec des amis, on a décidé à 17 h de se rejoindre à la plage après le travail?! Pas besoin de repasser à la maison quand tu as déjà l’essentiel avec toi. J’ai aussi une lampe de poche, parce que je n’ai jamais fait autant de feu la nuit depuis que j’habite en Gaspésie. La lampe sert surtout à trouver le chemin pour se rendre au feu. Cet été, je me suis mise à la pêche. Pas la pêche que tu attends des heures dans une chaloupe que le poisson décide de mordre la ligne. Non. Celle où tes pieds enfoncent dans le sable, celle où tu y déposes ta bière qui tient dans le sable (comme ça elle reste froide, petit truc que je vous donne). Ce qui fait que dans ma valise, il y a ma canne à pêche et tout le tralala d’une pêcheuse de niveau débutante. J’ai même mon permis pour pêcher la truite!

20131120-112216.jpg

La saison hivernale a aussi droit à son lot d’objets que j’ai toujours dans ma voiture. Les bâtons de marche restent dans la voiture, c’est toujours pratique l’hiver. Pour les accompagner, j’y ajoute ma paire de raquettes. C’est beau une randonnée en raquettes! J’ai aussi toujours une couverture chaude et, bien sûr, une lampe de poche. Comme trainer une luge prend un peu trop de place dans ma valise, j’ai un modèle plus petit et plus souple : une crazy carpet. Avouez qu’en ce moment, vous êtes en train de sourire et de vous rappeler des souvenirs de jeunesse. Je tiens à préciser que l’hiver dernier, j’ai appris, à mes dépens, que ce sport (oui, je qualifie ça de sport) peut être dangereux. Alors, je me permets de faire une mise en garde, veuillez pratiquer ce sport loin des arbres!

20131120-112418.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s